Les sans-papiers en Finlande

Kuvitus: Warda Ahmed

Kuvitus: Warda Ahmed

Comment un individu se retrouve-t-il à séjourner sans papiers dans un pays ?

Une personne peut se retrouver sans-papiers en Finlande, par exemple :

  • après un rejet de la demande d’asile
  • après un rejet de la demande de permis de séjour
  • après l’expiration de son visa ou de son permis de séjour
  • parfois, aucune demande de permis de séjour n’a été effectuée

Les personnes ayant un statut similaire aux sans-papiers, c’est-à-dire les individus n’ayant pas droit aux services sociaux et de santé malgré leur permis de séjour, sont :

  • les personnes qui attendent un permis de séjour en Finlande, par exemple sur la base du travail ou du lien familial.
  • les citoyens de l’UE qui ne sont pas affiliés au régime de sécurité sociale ou d’assurance maladie privée dans leur pays d’origine.
  • les citoyens de pays tiers qui ont un permis de séjour dans un autre pays de l’UE
  • les étudiants étrangers dont l’assurance maladie s’est terminée ou qui ne sont pas couverts par l’assurance.
  • les personnes qui ont un visa en arrivant dans le pays, mais qui ne sont pas couvertes par une assurance maladie.

Les individus vivant sans papiers en Finlande forment un groupe hétérogène

Derrière ce phénomène se cachent des personnes différentes et diverses histoires. Toutes sortes d’individus séjournent en Finlande sans papiers : des grands-mères, des familles avec enfants, des hommes, des femmes, des femmes enceintes. Pour une personne, être sans papiers peut être la meilleure option parmi plusieurs mauvaises options. Certaines personnes peuvent craindre pour leur sécurité dans leur pays d’origine, et d’autres souhaitent vivre dans le même pays que leurs proches. Beaucoup aimeraient travailler en Finlande, mais les strictes réglementations de la loi relative aux étrangers les en empêchent. Presque tous les sans-papiers aimeraient régulariser leur situation et vivre une vie normale au sein de la société finlandaise.

Le quotidien des sans-papiers est marqué par une incertitude constante concernant l’avenir. Beaucoup ont peur de se faire prendre et évitent les autorités pour cette raison. Étant donné que les sans-papiers en Finlande ne peuvent pas se tourner vers les autorités comme les personnes vivant ici officiellement, ils sont fortement exposés à des abus et à divers mauvais traitements. Les sans-papiers n’appartiennent pas au cercle des services de base de la société, ils sont donc entièrement dépendants des employeurs ou des conjoints et de leurs réseaux.